EFA de Houla

« L’EFA permet à tous les jeunes de se former sans investir beaucoup d’argent »

élève de houla

« je m’appelle Dikwa Valérie, je suis élève en 3ème année à l’EFA de Houla. Avant de m’inscrire à l’EFA, j’avais obtenu le CEP à l’école primaire de mon village. Mes parents n’ayant pas les moyens financiers de m’inscrire au collège, j’ai passé 3 ans sans véritable objectif de vie. C’est alors que, un jour où je me promenais au village, j’ai entendu des gens de la CNEFAC parler des EFA. J’ai été intéressé, les EFA ressemblaient à ce qui allait me permettre d’avoir une vrai vie et d’être formé…En m’inscrivant à l’EFA de Houla, je voulais devenir un agriculteur et un couturier. En 2 ans de formation, j’ai découvert des techniques agricoles et je couds déjà des habits. Même en élevage, je me sens outillé grâce à la formation de l’EFA. Mes parents m’ont concédé une parcelle de terrain et j’y cultive le sorgho repiqué. A l’EFA, j’ai appris à vacciner la volaille et dans mon village, les éleveurs de poules traditionnelles sont de plus en plus nombreux à amener leur bêtes se faire traiter chez moi. J’ai moi même 16 poules que j’élève . Après ma formation, je compte monter une ferme d’au moins 1000 poulets. Je veux devenir un fermier professionnel et montrer aux jeunes qu’à l’EFA, on apprend ce qui sera utile toute la vie« 

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :