Je suis tombée amoureuse de la culture du piment

10/02/2011

 

 

Hermine NGUEPI dans son champ de choux

Quand j’étais plus jeune, j’entendais parler du mot « EFA » à la maison mais je ne l’ai jamais lié à quelque chose de précis, si ce n’est que c’était une école puisque mon père y enseignait. Après mon Certificat d’Etudes Primaires (CEP), alors que je m’attendais à m’inscrire au collège, mon père m’appelle pour me parler de l’EFA comme étant une « école de la vie » où le jeune apprend les métiers ruraux et à gagner sa vie. Lire le reste de cette entrée »